user_mobilelogo

La Bio-indication relative aux eaux superficielles  consiste en  l’évaluation de la qualité des milieux aquatiques au travers de l’analyse des différents compartiments qui composent cet écosystème.

Les différentes communautés vivantes que sont : les Poissons, les Macro-invertébrés benthiques, les végétaux aquatiques (Macrophytes, Algues, Diatomées ou phytoplancton), ont permis la création de différents indices biologiques basés sur l’analyse de la composition des peuplements, la présence ou l’absence d’espèces bio-indicatrices.

La métrologie environnementale consiste, elle, en l’ensemble des opérations de mesurages visant à connaitre les composants d’un milieu et son évolution.

Grâce à de nouvelles technologies innovantes, l’ADN fait aujourd’hui parti des outils à la disposition de nos experts pour caractériser la qualité des milieux aquatiques et des sols. L’analyse de l’ADN environnemental nous permet dorénavant de déceler la présence d’espèces cibles à partir de prélèvements de milieux (sol, eau).

Pour réaliser l’ensemble de ces analyses et mesures nos experts bénéficient de laboratoires d’analyse certifiés COFRAC pour chacun des compartiments suivants : macro-invertébrés benthiques, diatomées, macrophytes et physico-chimie de l’eau.

La  Buisness Unit Bio-indication et métrologie environnementale est organisée en 4 groupes :

  • Macroinvertébrés
  • Eaux superficielles et Macrophytes
  • Diatomées
  • Poissons

Et s’appuie dans chacun d’entre eux, sur une équipe d’experts.

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Directeur de BU